BLOG

Lancement d’un nouveau service Pôle Emploi: La Bonne Boîte

Pôle Emploi innove avec un nouveau service en ligne, la Bonne Boîte. En version bêta pour l’instant, le service a pour objectif d’aider les candidats à mieux cibler les entreprises. Exit les petites annonces, donc (qui restent disponibles sur le site que tout le monde connait), bienvenue aux candidatures spontanées. Mais pas n’importe comment.

Qu’est-ce qui change avec La Bonne Boîte?

L’idée de départ, c’est de prédire quelles sociétés pourraient embaucher à 6 mois par type de poste, à partir d’une analyse de leurs recrutements passés (qui a parlé de Big Data?) et d’en proposer une sélection aux internautes en recherche de job. Voilà pour ce qui se passe sous le capot.

Quoi, il faut donc partir sur de la candidature spontanée?

Dans l’absolu oui, ne serait-ce que parce que les candidatures spontanées sont 4 fois plus efficaces que les petites annonces lorsqu’il s’agit de retrouver un emploi.

Rappelons que la démarche de candidature spontanée présente de nombreux avantages pour le candidat:

  1. la possibilité de se démarquer des autres candidats-concurrents,
  2. le pragmatisme, puisqu’en spontanée, on cherche à répondre à une problématique réelle de la vie de l’entreprise,
  3. être là où les autres ne seront pas au moment de candidater (la plupart étant présents sur les annonces, la concurrence est moins forte sur le spontanée),
  4. le ciblage direct de son interlocuteur plutôt qu’un remplissage sans fin de formulaires visant à mettre les candidats dans une CVthèque

Une page est d’ailleurs disponible en bas de la page d’accueil pour rappeler les rudiments d’une bonne candidature spontanée en 8 points.

Comment ça marche?

La Bonne Boite

Côté utilisateur, l’interface se veut minimaliste, et c’est tant mieux.

Deux champs doivent être alimentés pour obtenir la liste d’entreprises pertinentes.

  1. l’un pour le métier recherché,
  2. l’autre pour la géographie de l’emploi visé.

Les 2 champs proposent des choix dès qu’on commence à les alimenter, ce qui peut s’avérer pratique à l’usage.

A l’usage

Après avoir lancé une recherche sur un poste d’acheteur à Strasbourg, on me propose un résultat de 8 entreprises.

En cliquant sur chacune d’elle, je peux accéder à une fiche sur l’entreprise, qui me propose:

  1. l’adresse ainsi qu’une carte pour la géolocalisation,
  2. le secteur de l’entreprise,
  3. sa taille en nombre de salariés,
  4. un contact éventuel,
  5. un lien externe vers Google et Kompass.

Capture d’écran 2016-01-27 à 11.48.50

Tout ça est pratique et constitue une bonne base de départ pour préparer sa candidature spontanée.

On aime particulièrement…

Sur la forme, on s’évite une nouvelle usine à gaz avec un webservice simple à exploiter et visuellement allégé (merci!).

Sur le fond, le premier filtrage des entreprises permet déjà un gain de temps lors d’une recherche d’emploi. Pour une large partie de la population qui n’aurait pas l’habitude d’utiliser les ressources d’une CCI – par exemple – pour cibler, La Bonne Boîte est un simplificateur de démarche.

Pour la suite…

Il est évident qu’il faudra aller plus loin que l’information disponible. Par exemple, le contact mentionné (quand il existe) ne permet pas de répondre à tout type de candidature: rappelons qu’une candidature spontanée n’est pas envoyée aux RH, ni à un mail générique (en revanche, les personnes listées par le site pourront peut être vous apporter plus d’informations sur l’entreprise afin de peaufiner votre candidature).

Les bons contacts devront donc être cherchés ailleurs, un réseau social pro par exemple.

On aurait aimé également un historique des recrutements pour une société donnée.

Rappelons quand même que le service est actuellement en version Beta, et donc non encore proposé dans sa version aboutie.

En conclusion

La Bonne Boîte est un joli projet qui ressemblerait à s’y méprendre à ce qui pourrait sortir d’une startup, ce qui semble d’ailleurs être le cas quand on lit l’expression « start-up d’état » (pour un peu, on va nous ressortir les sovhozes et autres kolkhozes de l’ère soviétique :)).

Le service se révèle un bon point d’entrée pour sélectionner un premier niveau d’entreprises à qui s’adresser.

Si quelques améliorations restent à faire, notamment sur la pertinence de l’algortythme qui croise métier recherché et géographie, l’idée est excellente et devrait permettre aux candidats de gagner un temps précieux dans leurs démarches.

The following two tabs change content below.

Greg Massa

Strasbourg, France chez Mon Prochain Job
Entrepreneur enthousiaste du web 2.0 et aficionado de l'efficacité dans l'accès à l'emploi. Une volonté forte sur ce blog : vous donner les clés pour approcher efficacement le marché et aider à vous placer dès demain... Dans votre prochain job 😉

Publier un commentaire

En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d\'audience. En savoir plus | Fermer